La ville de Wuhan en Chine, épicentre de la pandémie, a officiellement annoncé sortir de son isolement total le mercredi 8 avril dernier. Une grande partie de la planète reste néanmoins encore confinée, alors que le coronavirus continue à faire des victimes.

L’Italie, premier pays européen ayant opté pour un confinement total, a annoncé prolonger cette mesure au moins jusqu’au 3 mai. Au Liban, un couvre-feu est instauré en vue de limiter et contrôler la propagation du nouveau coronavirus. Aux États-Unis, les manifestations contre le lockdown se multiplient de jour en jour.

Bien que les « règles » de distanciation sociale et que les procédures varient d’un pays et d’un continent à l’autre, on semble tous et toutes faire face, presque en symbiose, à l’incertitude et au surréalisme de la situation.

Comment ce confinement est-il vécu à Montréal et ailleurs dans le monde?

Écoutez les témoignages des résident et résidentes de Mexico, Rome, Paris et New York. De Dakar, Jeddah, Beyrouth et Bruxelles, de Tours, des îles Canaries et de Montréal.

Texte de Katia Gaïd